Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Entre Plaine et Bocage
  • Entre Plaine et Bocage
  • : Balades et découvertes de la Smagne aux sources du Lay
  • Contact

Recherche

Archives

27 mai 2015 3 27 /05 /mai /2015 14:43

Deux cartes particulières de la Chapelle Themer. La première concerne les carrières de Bruneau avec de nombreux ouvriers.

Cartes de la Chapelle Themer

Et la seconde la place publique et l'église avec les enfants de l'école.

Cartes de la Chapelle Themer

Retrouvez toutes les cartes de la Chapelle Themer à la page http://epeb.over-blog.com/la-chapelle-themer.html

Repost 0
Published by Charles Antoine VERLY - dans Carte postale la Chapelle-Thémer
commenter cet article
15 août 2014 5 15 /08 /août /2014 06:25

Il existe au milieu de cimetière de la Chapelle-Thémer une grande pierre tombale qui ne peut échapper à l'attention des visiteurs de ce lieu.

Ses dimensions sont imposantes, elle mesure 1 m 90 de long et 0,75 de large La pierre de de calcaire a une épaisseur de 20 à 25 cm environ

Elle repose sur deux supports maçonnés et a tendance à pencher sur le coté du fait l’affaissement des supports, ce qui est parfait pour l'écoulement des eaux.

Elle m'a été signalée par Monsieur Raymond Leveque, habitant la Chapelle-Thémer, qui a relevé le texte gravé sur la tombe. Ses notes ont été vérifiées et complétées par Jean Phelippeau a qui l'on doit aussi les photos de cet article.

Vue d'ensemble de la tombe de François Chevallereau

Vue d'ensemble de la tombe de François Chevallereau

L'inscription :  La phrase est gravée en spirale autour des bords de la pierre tombale sur trois lignes concentriques.

Première ligne :

CY GIST LE CORPS /

DE M: FRA..... CHEVALLEREAU MARI ET /

ESPOVX DE DAME /

ELLIZABET MARTEAU VIVANT SIEUR DE LA /

Seconde ligne :

SEGVINIERE /

PROCUREUR ...... DE LA BARONNIE DE /

LA LANDE /

ET DES CHASTELLANNIE DE LA CHAPELL /

Troisième ligne :

THEMER /

ET BODET ......... DE LA BARONNIE /

DE SAINC /

TE HERMINE QVI DECEDA LE 20 NO /

Et une dernière ligne :

VEMBRE 1681 PRIE. .... ... .. .... SON AME.

La pierre tombale vue du dessus.

La pierre tombale vue du dessus.

Nous proposons la transcription suivante :

Cy gist le corps de M(essire) François Chevallereau Mari et époux de dame Elisabeth Marteau vivant sieur de la Seguinière procureur (fiscal) de la baronnie de la Lande et des chatellenie de la Chapelle Themer et Bodet ............ de la baronnie de Saint Hermine qui décéda le 20 novembre 1681. Priez pour lui et pour son âme.

C'est donc un personnage important qui repose ou a reposé sous cette dalle. Pouvons nous en savoir plus sur lui ?

On ne le trouve pas comme seigneur de Bodet dans les généalogie de Guy de Raigniac En revanche on trouve sur le site :

http://gatine-parthenay.pagesperso-orange.fr/laplume/blasons-1.pdf à la page 31

Famille Chevallereau.
Sieur de la Boninnière du Beugnon, vers 1770, par le mariage de Jacques avec Radegonde Mosnay.
Blason : « de sinople à 5 burelles d’or et un cheval de sable brochant le tout ». Blason dit, suivant Léo Desaivre, de fantaisie, porté par Philippe Chevallereau maître chirurgien à Champdeniers en 1696. La Famille Chevallereau, XVII° et XVIII° siècle,
sénéchal de Ste-Hermine, portait « d’or à 2 chevrons de gueules » Armorial du Poitou de Petiet. Variante, Sieur de La Richerie, élection de Fontenay « palé d’or et d’argent de 6 pièces, au cheval d’argent brochant sur le tout » blason donné d’office.

Dans le Bauchet-Fillau, Dictionnaire historique et généalogique des familles du Poitou, Tome deuxième, nous trouvons l'article suivant :

Chevallereau (François), sr de la Séguinière, procureur fiscal des châtellenies de la Chapelle-Thémer et de Bodet, en 1647, de la Chatellenie du Colombier en 1649, puis senechal de Ste-Hermine (1663), épousa (15 oct) 1644 Elisabeth Masteau, fille de Laurent

Ils eurent pour enfants : 1° Guillaume, seigneur de la Dionnière, né le 8 dec 1647, avocat en parlement, sénéchal de la Baronnie de Ste-Hermine. 2 - Charlotte mariée à Pierre Marechal Procureur fiscal de la Baronnie de la Lande et des Chatellenies de la Chapelle-Themer et de Bodet. 3 - Françoise épouse de Jean Florisson, seigneur de la Pouge, P*** du Feniou (Vendée). 4 - François. 5 - Jacques qui épouse Gabrielle de Puyrousset. 6 - Jeanne mariée à Nicolas Florisson, seigneur du Lambert qui tous les six sont mentionnés dans un partage du 1° avril 1691.

Indications généalogiques :

Ce François Chevallereau était le fils de Guillaume, Sieur de la Séguinière, décédé à Touarsais le 14 juin, et d'Hélène Crochet qu'il avait épousé le 12 mai 1616.

Le 14 juin 1650 seur les douze heures du soir est decede Sire Guillaume Chevallereau et le mercredi 15 dud moys son corps inhumé dans leglise de thouarsay par venerable et discrette personne missire Mathurin Soulard pbre prieur de bouledroux RLoyson (ref ADV 009/034 de sépultures nov. 1643-1669 :) (*)

François Chevallereau avait épousé le 15 octobre 1644 Elisabeth Marteau.

Cette dernière reçoit l'abjuration de l'hérésie le 8 avril 1645 à Saint-Martin-Lars. C'est sans doute la raison de l'absence de son acte de mariage sur les registres catholiques. Elle s'est mariée protestante.

8 avril 1645 ref ADV 002/005 de actes d'abjuration de protestants 1644-1660, 1670-1675, 1673, 1685. Le huict Iesme du moys dApvril en lan 1645 a leglise de St Martin Lars par devant le P. Estienne du Tastet de la Compagnie de Jesus Elisabet Marteau femme de Françoys Chevallereau, procureur fiscal de Bede a faict profession de foy dabiuration des heresies de Calvain et Luther et autres contenues en leglise pretendue en presence de Monsieur le Curé dud. Lieu et de sondit Espoux et plusieurs autres personnes et a declaré lad Marteau ne scavoir escripre ayant Eu dud pere Labsolution publiquement des (.... ...) et Chevallereau Le Contenu cy dessus a esté Tiré par extrait de lacte delivré aud Chevallereau par le Reverend Pere du Tastet pour asseurer au Sieur Curé de la Chapelle Themer ladte Marteau estre Catholicque Apostolicq(ue) et Romaine M Cousseau pbre curé de St Martin Lars (*)

Les mariages mixtes ont été interdits en France de 1680 à 1790 / Le mariage Chevallereau /Marteau a donc été un mariage mixte et la date indiquée doit être celle du contrat de mariage

L'abjuration de 1645 laisse la porte ouverte à toutes les suppositions . Le seigneur de Sainte-Hermine à cette époque est protestant: Philippe de Courcillon et il ne doit pas habiter en Poitou mais en Orléanais . Qu'a pensé Laurent Marteau (note : le père d'Elisabeth) de ce changement ? Impossible de le savoir . Informations communiquées par Denis Vatinel, Conservateur du Château du Bois-Tiffrais Musée de la France Protestante de l'Ouest 85110 Monsireigne
site internet : bois-tiffrais.org

Elle est marraine de Nicolas, fils de Jean Racodet, Ecuyer, seigneur de la Guinemandière (Saint Martin Lars en Ste Hermine) le 28 septembre 1656.

François Chevallereau a occupé la fonction de Procureur fiscal. Ce magistrat est celui qui représente le ministère public et engage les poursuites dans le cadre de la justice seigneuriale. Le tribunal étant composé de deux autres personnes : le juge et le greffier. Sa fonction n'a donc rien à voir avec la fiscalité et les impots.

Il a été aussi Sénéchal de Ste-Hermine en 1663. Dans le système féodal français, un sénéchal était un officier d'un seigneur (titré ou non) chargé de la justice seigneuriale (haute, moyenne ou basse) et présidait habituellement les plaids de la seigneurie, cour se réunissant régulièrement pour régler les litiges survenus dans le ressort de la seigneurie, privée ou royale. (Wikipédia)

François Chevallereau meurt le 22 novembre 1681 comme l'indique l'acte suivant qui figure dans les registres de la Chapelle-Thémer.

Le vingt deuxième jour du mois de novembre mille six cent quatre vingt et un est par moy prestre Curé de la Chapelle Themer soussigné a esté enterré en l'église du lieu de la Chapelle le corps de deffunt M(re) François Chevallereau, vivant S(eigneur) de la Seguinière, Sénéchal de la baronnerie de Ste Hermine lequel na reçu que le Sacrement d'extrême onction.

(22 novembre 1681 ref ADV 023/060 de nov. 1674-1697 page 23)

Je n'ai pu retrouver le décès d'Elisabeth Marteau.

* Les renseignements généalogiques, inclus dans cet article, proviennent du site Geneanet dans l'arbre de Lionel Meriau. pseudo : (l121) Nous le remercions pour ces emprunts.

(*)

Repost 0
Published by Charles Antoine VERLY - dans Patrimoine local la Chapelle-Thémer
commenter cet article
14 août 2014 4 14 /08 /août /2014 21:26

Il y a entre les deux cartes postales de la Chapelle-Thémer que nous vous présentons aujourd'hui, un lien que je vais tenter de vous raconter.

Hotel de la cloche d'or

Hotel de la cloche d'or

La première carte postale représente l'Hôtel de la Cloche d'or. Certains disent l'hôtel de la Croix d'or, c'est possible que cet hôtel ait changé de nom au cours de son exploitation, cependant il me semble voir avec une grosse loupe la silhouette d'une cloche sur l'enseigne de l'hotel. 

A coté une maison plus basse. Au dessus de la première porte il est écrit "CAFE" tandis que la seconde est surmontée de l'inscription "BUVETTE". Je ne sais si ce sont deux établissements différents mais en tous cas le second est installé au dessus d'une cave dont on voit nettement l'entrée. Les produits de consommation devaient y être plus frais!

Un AVIS malheureusement illisible est affiché près de la porte.

L'hôtel était tenu par le couple Géron. Firmin Géron, né en 1862 à La Tardière avait comme profession de tailleur de pierres. Son épouse Elise, née à La Chapelle-Thémer en 1869 était l'aubergiste. Ils occupaient encore les lieux en 1911. Cependant ils ne figurent pas sur le recensement de 1906.

J'ignore quant ils ont cessé leur activité. La Cloche d'or deviendra par la suite une maison d'habitation familiale, elle sera habité par la famille  d'Arthur Belaud (1874-1943) et de Marie Girard (1890-1933). Le couple aura six enfants. La seconde, Régine née en 1912, épousera en 1934, Raymond Manceau.

Eglise de la Chapelle

Eglise de la Chapelle

Sur cette seconde carte postale nous sommes en 1949. Devant l'église de la Chapelle-Thémer un attelage de bœuf pose devant un photographe.

L'attelage est conduit par Benjamin Girard (1873-1970). Il n'est autre que le grand père de notre concitoyen Jean Phelippeau de la Chapelle-Thémer. Dans le tombereau se trouvent André Manceau, neveu de Raymond Manceau (déjà cité plus haut) et un oncle, venu donner la main, Henry Brun.

Ces 3 personnes vont déménager Raymond et Régine Manceau qui quittent l'ancien hôtel de Cloche d'or pour le 15 de la rue du Couvent chez Mme Planchet, dans un lieu dénommé Bellevue.

Trois jeunes femmes regardent la scène. Elles sont visiblement ravies de se trouver sous l'objectif du photographe : il s'agit de Régine, l'épouse de Raymond entourée de dex nièces : à gauche de Paulette Manceau et à droite, de Luce Manceau..

Voila l'histoire de ces deux cartes postales au demeurant assez banales mais qui prennent un peu de relief quand on en connait les tenants et aboutissants. Merci à Jean Phelippeau de m'avoir permis de mettre des noms sur ces visages.

Repost 0
Published by Charles Antoine VERLY - dans la Chapelle-Thémer
commenter cet article
24 mars 2013 7 24 /03 /mars /2013 21:35

Qui pourrait identifier la photo ci dessous, elle a été prise probablement dans les environs de la Chapelle Thémer à la Libération.

Malheureusement la photo ne permet pas de lire l'inscription sur la pancarte au pied du personnage en habit de déporté. Cependant les visages des participants sont assez nets pour être reconnus.

 

J'espère qu'un lecteur donnera des renseignements sur cette scène.

 

A bientôt.

 

Resistance-vendee.jpg

Repost 0
Published by Charles Antoine VERLY - dans Histoire locale la Chapelle-Thémer
commenter cet article